Proverbes et citations

Triolet (Elsa) - citations

Triolet, Elsa (1896-1970), romancière française d'origine russe, qui fut la compagne de Louis Aragon. Née à Moscou, belle-sœur de Maïakovski, amie d'enfance du linguiste Roman Jakobson, elle fréquenta très jeune les milieux progressistes et le groupe futuriste. Maxime Gorki l'encouragea à écrire. Elle suivit son premier mari, à Tahiti, à Berlin, puis à Paris, où elle rencontra Aragon en 1928, dont elle devint la compagne. Elle écrivit d'abord trois romans en russe, entre 1926 et 1928 (Tahiti, Fraise des bois, Camouflage). Sa première œuvre en français, Bonsoir Thérèse, date de 1938. Membre du parti communiste, elle fut résistante lors de la Seconde Guerre mondiale, participa à la création de la revue les Lettres françaises et du Comité national des écrivains. Elle obtint le prix Goncourt en 1944 pour le Premier accroc coûte deux cents francs. En marge de son œuvre propre, elle a traduit Maïakovski et Tchékhov. Dans son cycle romanesque l'Âge de nylon, elle met en œuvre les principes du réalisme socialiste: Roses à crédit (1959) est une sorte de fable qui raconte la découverte par son héroïne, Martine, de la société de consommation, du confort mécanique qui détruit le monde moderne. Prisonnière de l'âge de pierre, elle meurt dévorée par les rats. Blanche, l'héroïne de Luna Park (1959), est une femme moderne, éprise d'infini. Dans l'Âme (1963), le héros, Christophe, découvre en même temps les mystères de la science et ceux de l'homme. En 1960 fut entreprise la publication croisée des œuvres d'Aragon et d'Elsa Triolet.

Créer est aussi difficile que d'être libre.

Il n'y a pas de suicides, il n'y a que des meurtres

J'ai appris que pour être prophète, il suffisait d'être pessimiste.

Je continue à penser qu'une prose où chaque mot vaut son pesant d'or est illisible.

L'homme ne peut rien contre la loi de la pesanteur, mais il sait utiliser la chute d'eau.

Le silence est comme le vent: il attise les grands malentendus et n'éteint que les petits.

Les barricades n'ont que deux côtés.

Les mots sont ces quelques feuilles qui créent l'illusion d'un arbre avec toutes ses feuilles...

Toujours et jamais, c'est aussi long l'un que l'autre.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante