Proverbes et citations

Epictète - citations

Épictète (v.55-v.135), philosophe grec dont l'enseignement marqua le développement du stoïcisme en fondant sa doctrine morale sur la liberté et l'humanisme. Épictète est probablement né à Hiérapolis (en Phrygie, aujourd'hui en Turquie). Bien qu'il ait été esclave, il étudia dans sa jeunesse les thèses du stoïcisme et, ayant été affranchi, enseigna ensuite la philosophie à Rome jusqu'en 90. Cette année-là, l'empereur romain Domitien, considérant que les stoïciens mettaient en péril l'ordre de la cité, bannit Épictète et plusieurs autres philosophes. Épictète s'établit alors à Nicopolis (Épire méridionale), où il mourut. La doctrine d'Épictète fut préservée dans deux écrits compilés par son élève, l'historien et philosophe grec Arrien: l'Enchiridion (Manuel), conservé dans son intégralité jusqu'à nos jours et les Entretiens d'Épictète dont quatre des huit livres nous sont parvenus. Ces ouvrages révèlent que les questions de la morale, en particulier la définition du Bien, étaient au cur des préoccupations d'Épictète. Il affirmait que les humains sont des êtres foncièrement limités et irrationnels, mais que l'univers gouverné par la raison pure de Dieu est parfait. Les hommes ne pouvant ni connaître, ni contrôler leur destin, ils doivent se résigner à accepter l'impuissance qui est la leur devant le destin. Ainsi estimait-il qu'en raison de leurs propres faiblesses, les hommes doivent se montrer tolérants face aux défauts d'autrui.

C'est le fait d'un ignorant d'accuser les autres de ses propres échecs; celui qui a commencé de s'instruire, s'en accuse soi-même; celui qui est instruit n'en accuse ni autrui ni soi-même.

Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements relatifs aux choses.

Et, si tu bois de l'eau, ne dis pas à tout propos que tu bois de l'eau.

Homme, si tu es quelqu'un, va te promener seul, converse avec toi-même et ne te cache pas dans un choeur.

Les occasions sont indifférentes, l'usage qu'on en fait ne l'est pas.

Ne désire rien de plus que ce que Dieu désire.

Si j'étais rossignol, j'accomplirais l'oeuvre du rossignol; si j'étais un cygne, celle du cygne. Mais je suis un être raisonnable, je dois chanter Dieu.

Ton affaire, c'est de jouer correctement le personnage qui t'a été confié; quant à le choisir, c'est celle d'un autre.

Toute chose a deux anses: l'une par où on peut la porter, l'autre par où on ne le peut pas.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante