Proverbes et citations

Epicure - citations

Épicure (341-270 av.J.-C.), philosophe grec, connu pour sa doctrine morale. Né sur l'île de Samos d'une famille athénienne, il fut formé par son père, maître d'école, et par plusieurs philosophes. À l'âge de dix-huit ans, il se rendit à Athènes pour faire son service militaire. Après un bref séjour, il rejoignit son père à Colophon où il commença à enseigner. Épicure fonda une école de philosophie à Mytilène, sur l'île de Lesbos, vers 311, et deux ou trois années plus tard, il assuma la direction d'une école à Lampsacus (aujourd'hui Lâpseki, Turkie). De retour à Athènes en 306, il s'y installa définitivement, professant sa doctrine à des disciples dévoués. Comme l'enseignement avait lieu dans le jardin de la maison d'Épicure, son école fut surnommée "le Jardin". Des étudiants venus de toute la Grèce et de l'Asie Mineure affluèrent à l'école d'Épicure, attirés autant par le charme de sa personnalité que par ses enseignements. Épicure fut un auteur prolifique. Selon sa biographie relatée par l'historien et biographe du IIIème siècle apr.J.-C., Diogène Laërce, il laissa trois cents manuscrits, dont trente-sept traités sur la physique et de nombreux ouvrages sur l'amour, la justice, les dieux et d'autres sujets. Parmi ces écrits, seules trois lettres et un nombre de courts fragments furent conservés dans la biographie de Diogène Laërce. Les principales sources d'information supplémentaires concernant les doctrines d'Épicure sont les écrits des écrivains latins Cicéron, Sénèque, Plutarque et Lucrèce, dont le poème De rerum natura (De la nature) expose l'épicurisme.

Etre heureux, c'est savoir se contenter de peu.

Habitue-toi à penser que la mort n'est rien par rapport à nous.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante