Proverbes et citations

Cicéron - citations

Cicéron, Marcus Tullius Cicero en latin, homme politique et orateur latin, né à Arpinum (106-43 av. J-C). Issu d'une famille plébéienne entrée dans l'ordre équestre, il débuta dans la carrière politique en attaquant Sulla à travers un de ses affranchis (Pro Roscio Amerino), puis en défendant les Siciliens contre les exactions de leur gouverneur Verrès (les Verrines). Consul (en 63), il déjoua la conjuration de Catilina et fit exécuter ses complices (Catilinaires). II embrassa le parti de Pompée, mais, après Pharsale, se rallia à César. Proscrit par le second triumvirat, il fut assassiné. S'il fut un politique médiocre, Ciréron a porté l'éloquence latine à son apogée ses plaidoyers et ses discours ont servi de modèle à toute la rhétorique latine (De oratore). Ses traités philosophiques (De finibus, De officiis) ont acclimaté dans la littérature latine la métaphysique et la morale grecques. Sa correspondance est du plus haut intérêt.

Je ne veux pas mourir, mais je tiens pour rien le fait d'être mort.

Nous sommes esclaves des lois pour pouvoir être libres.

On voit qu'un ami est sûr quand notre situation ne l'est pas.

Partout où l'on est bien, là est la patrie.

Qu'est-ce que «longtemps» pour une vie d'homme?

Que chacun s'exerce dans l'art qu'il connaît.

Tu perds ta peine, douleur; si importune que tu sois, je n'avouerai jamais que tu sois un mal.

Un ami sûr se révèle dans l'adversité.

Un seul homme, en temporisant, a rétabli notre situation.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante