Proverbes et citations

Bacon (Francis) - citations

Bacon, Francis (1561-1626), philosophe anglais et homme d'État, un des pionniers de la pensée scientifique moderne. Bacon naquit le 22 janvier 1561 à Londres et étudia à l'université de Cambridge. Élu à la Chambre des communes en 1584, il y demeura jusqu'en 1614. Il écrivit de judicieuses lettres de conseil à Élisabeth Ière, reine d'Angleterre, mais il ne fut jamais donné suite à ses suggestions et il perdit toute faveur auprès de la reine en 1593, lorsqu'il s'opposa à un projet de loi sur une subvention royale. Bacon fit des propositions de plan de réunion de l'Angleterre et de l'Écosse et soumit des recommandations concrètes concernant les liens avec les catholiques romains. En récompense de ses efforts, il fut fait chevalier en 1603, nommé commissaire de l'union de l'Écosse et de l'Angleterre et se vit accorder une pension. Son livre Traité de la valeur et de l'avancement des sciences fut publié en 1605. Deux années plus tard, il fut nommé sollicitor général. Au cours de la dernière session du premier Parlement en 1611 sous James Ier, les différends entre la Couronne et les communes devinrent critiques et Bacon assuma le rôle de médiateur en dépit de la méfiance qu'il éprouvait à l'égard du principal ministre de James, Robert Cecil, comte de Salisbury. À la mort de Salisbury en 1612, Bacon, cherchant attirer l'attention du roi, écrivit plusieurs articles sur l'art de gouverner. En 1613, il fut nommé attorney général puis en 1618, grand chancelier et baron Verulam. En 1620, son Novum Organum fut publié. La même année, il fut accusé de corruption par le Parlement et condamné à une amende, à l'emprisonnement au gré du roi et au bannissement du Parlement et de la cour. En septembre 1621, le roi lui pardonna tout en lui interdisant les fonctions politiques. Bacon se remit alors à ses écrits, achevant son Histoire de HenryVII et sa traduction en latin de l'Avancement des sciences (De Augmentis). En mars 1622, il offrit de faire un recueil des lois, proposition qui resta lettre morte en dépit des requêtes répétées adressées à JamesIer et à son successeur, CharlesIer. Il mourut à Londres le 9avril 1626.

Avoir pitié de son ennemi, c'est être sans pitié pour soi-même.

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose.

Celui qui donne un bon conseil, construit d'une main, celui conseille et donne l'exemple, à deux mains; mais celui qui donne de bonnes leçons et un mauvais exemple construit d'une main et détruit de l'autre.

Dans le noir toutes les couleurs s'accordent.

Il y a de la superstition à éviter la superstition.

L'Ancien Testament vous promet la prospérité et le Nouveau l'adversité.

L'espoir est un bon petit déjeuner, mais c'est un méchant souper.

La dissimulation est sagesse abrégée.

La prospérité a un cortège de craintes et de déplaisirs; l'adversité de réconforts et d'espoirs.

La vérité sort plus facilement de l'erreur que de la confusion.

Le meilleur moyen de conserver un esprit ouvert sont les conseils sincères d'un ami.

Les maisons sont bâties pour être habitées et non point regardées.

On ne commande à la nature qu'en lui obéissant.

Rien n'assure aussi vite la prospérité des uns que les erreurs des autres.

Si un homme regarde très attentivement, il verra la chance; car si elle est aveugle, elle n'est pas pour autant invisible.

Toutes les couleurs s'accordent dans l'obscurité.

Un peu de foi éloigne de Dieu, beaucoup de science y ramène.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante