Proverbes et citations

Bourget (Paul) - citations

Bourget Paul Charles Joseph (1852-1935). Écrivain qui eut une influence décisive, dans les lettres françaises, au lendemain du naturalisme. Fils du mathématicien Justin Bourget, Paul Bourget passe une enfance solitaire (il perd sa mère à l'âge de cinq ans), studieuse et pieuse à Clermont-Ferrand. Son père étant nommé à Paris, il devient élève du lycée Louis-le-Grand. Passionné de littérature et lecteur infatigable depuis son jeune âge, il passe une licence ès lettres et enseigne comme professeur libre. Il se veut poète et publie trois recueils de vers: La Vie inquiète (1875), Edel (1878) et Les Aveux (1882), où s'exprime un cur à la recherche de lui-même. Il fréquente tous les cercles littéraires de la capitale, des salons de la haute bourgeoisie et collabore à de nombreuses revues. En 1883, Les Essais de psychologie contemporaine, où il étudie les auteurs qui l'avaient le plus marqué (Renan, Baudelaire, Flaubert, Stendhal, Taine) et qui incarnent les diverses formes du pessimisme moderne, "maladies morales" du temps, le placent au premier rang des critiques littéraires. Ils sont suivis des Nouveaux Essais (1885). Malgré le conseil de Taine qui le pousse à faire carrière dans la critique, Bourget choisit d'écrire des romans. Il devient le maître du roman psychologique avec Cruelle Énigme (1885), Un crime d'amour (1886), André Cornélis (1887), Mensonges (1887) et surtout Le Disciple (1888). Avec ce dernier, il entre dans la voie du roman moral et cette tendance va aller en s'accentuant lorsqu'il se tourne, en 1901, vers le catholicisme qu'il avait abandonné aux alentours de 1867. Paraissent alors: L'Étape (1902), Un divorce (1904), L'Émigré (1907), Le Démon de midi (1914), Le Sens de la mort (1915), Némésis (1918), Un drame dans le monde (1921), Cur pensif ne sait où il va (1924), Nos actes nous suivent (1927). Paul Bourget a écrit aussi de nombreux recueils de nouvelles, genre dans lequel son art est plus à l'aise: L'Irréparable (1884), Pastels (1889), Un scrupule (1893), Recommencements (1897), Complications sentimentales (1898), Drames de famille (1900), Un homme d'affaires (1900), Monique (1902), L'Eau profonde (1903), Les Deux Surs (1905), Les Détours du cur (1908), L'Envers du décor (1911), Anomalies (1920) notamment. Paul Bourget reste le représentant de la tradition et de l'ordre moral, ce qui devait le conduire à adopter les doctrines de l'Action française.

Il est rare qu'un homme soit lancé dans la bataille des idées sans vite devenir le comédien de ses premières sincérités.

Il faut vivre comme on pense, sinon tôt ou tard on finit par penser comme on a vécu.

Le flirt, c'est l'aquarelle de l'amour.

Les souffrances extrêmes ont les intuitions infaillibles de l'instinct.

Se découvrir un style, c'est tout simplement avoir le courage de noter les mouvements de son moi.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante