Proverbes et citations
 
 

Corneille (Pierre) - citations

Corneille Pierre poète dramatique français, né à Rouen (1606-1684). Avocat, il débute au théâtre par des comédies (Mélite, 1629; la Galerie du Palais, la Place Royale, 1633-34; l'Illusion comique, 1635-36) et atteint la célébrité avec une tragi-comédie, le Cid (1636-37), qui provoque une querelle littéraire. Sensible aux critiques, il se consacre alors à la tragédie "régulière" (Horace 1640; Cinna, 1640-41; Polyeucte, 1641-42), sans abandonner la comédie à la mode espagnole (le Menteur, 1643) et les divertissements de cour (Andromède, 1650). Evoluant vers une utilisation systématique du pathétique et des intrigues plus complexes (Rodogune, 1644-45; Nicomède, l651), il connaît avec Pertharite (1652) un échec qui l'éloigne du théâtre pendant sept ans. Il se consacre à la traduction en vers de l'Imitation de Jésus-Christ (1651-1656) et à l'édition de son théâtre, dont il définit les principes dans les Examens de ses pièces et trois Discours (1660). Revenu à la scène (Oedipe, 1659; Sertorius, 1667; Attila, 1667), il voit le public lui préférer Racine (Tite et Bérénice, 1670). Corneille peint des héros "généreux", lucides et volontaires, pour qui l'honneur et la gloire méritent tous les sacrifices. Le drame cornélien atteint le "sublime", mais refuse à proprement parler le "tragique", puisqu'il est le fait d'êtres libres qui décident toujours de leur destin.

A force d'être juste, on est souvent coupable.

A raconter ses maux, souvent on les soulage.

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.

Cette obscure clarté qui tombe des étoiles.

Devine, si tu peux, et choisis, si tu l'oses.

Et le combat cessa faute de combattants.

Et le moindre moment d'un bonheur souhaité
Vaut mieux qu'une si froide et vaine éternité.

Faites votre devoir, et laissez faire aux dieux.

Faut-il tant de fois vaincre avant que triompher?

Hélas! je sors d'un mal pour tomber dans un pire.

Il faut bonne mémoire après qu'on a menti.

Il m'a fait trop de bien pour en dire du mal,
Il m'a fait trop de mal pour en dire du bien.

Jamais nous ne goûtons de parfaite allégresse:
Nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse.

Je ne cherche en aimant que le seul bien d'aimer.

Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées La valeur n'attend point le nombre des années.

La façon de donner vaut mieux que ce qu'on donne.

La jalousie aveugle un coeur atteint, et, sans examiner, croit tout ce qu'elle craint.

La raison et l'amour sont ennemis jurés.

Le temps est un grand maître, il règle bien des choses.

Moins un homme sent son mal, plus il est malade.

Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port.

Oh! combien d'actions, combien d'exploits célèbres
Sont demeurés sans gloire au milieu des ténèbres.

On a peine à haïr ce qu'on a bien aimé
Et le feu mal éteint est bientôt rallumé.

Que je meure au combat, ou meure de tristesse,
Je rendrai mon sang pur comme je l'ai reçu.

Source délicieuse, en misères féconde,
Que voulez-vous de moi, flatteuses voluptés?

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante