Proverbes et citations
 
 

Shakespeare (William) - citations

Shakespeare, William (1564-1616), poète et dramaturge anglais. On possède très peu de renseignements précis sur sa vie. Il serait né un 23 avril 1564, à Stratford-upon-Avon, dans le comté de Warwick, troisième enfant de John Shakespeare et de Mary Arden, issue d'une famille catholique de riches propriétaires terriens. On suppose qu'il fut élève à l'école de Stratford. Son père ayant eu des revers de fortune, il quitta Stratford et s'établit à Londres. C'est grâce à son activité de dramaturge qu'il aurait rétabli la fortune familiale. En 1582, il épousa la fille d'un fermier, Ann Hathaway, de huit ans plus âgée que lui, et dont il eut trois enfants. Installé à Londres vers 1588, il jouissait dès 1592 d'une certaine renommée en tant qu'acteur et auteur dramatique. Peu de temps après, il s'assura l'appui du duc de Southampton auquel il dédia ses premiers poèmes, Vénus et Adonis (1593) et le Viol de Lucrèce (1594). On date également de cette période un recueil poétique, les célèbres Sonnets, dont le dédicataire masculin est resté inconnu, et qui ne seront publiés qu'en 1609. Il devint actionnaire de la compagnie théâtrale des «Lord Chamberlain's Men», qui, après la mort de la reine Élisabeth Ire, s'appela celle des «King's Men». Les représentations avaient lieu au théâtre du Globe puis à celui de Blackfriars, ou encore à la cour. En 1613, il revint définitivement à Stratford, où il mourut le 23 avril 1616.

... la mort, ce gendarme féroce, est inflexible dans ses arrêts.

A Noël je n'ai pas plus envie de rose que je ne voudrais de neige au printemps. J'aime chaque saison pour ce quelle apporte.

Abandonnez ceux qui s'abandonnent eux-mêmes.

Affectez du moins l'apparence de la vertu.

Bien qu'elle fût en sommeil, la loi n'était pas morte.

Bien que ce soit de la folie, voici qui ne manque pas de logique.

C'est insane idolâtrie qu'un culte l'emporte en grandeur sur le dieu.

C'est un malheur du temps que les fous guident les aveugles.

C'est un récit conté par un idiot, plein de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien.

C'est une grande chose que l'instinct; j'ai été poltron par instinct.

Car toute nuée n'engendre pas la tempête.

Ce n'est pas un mince bonheur qu'une condition médiocre: le superflu grisonne plus vite, le simple nécessaire vit plus longtemps.

Ce pays inconnu d'où nul voyageur ne revient...

Ce que l'amour peut faire, l'amour ose le tenter.

Ce sont les étoiles, les étoiles tout là-haut qui gouvernent nos existences.

Celui qui n'est plus ton ami ne l'a jamais été.

Chagrins qui chantent faux sont pires
Que prêtres et temples menteurs.

Combien le train du monde me semble lassant, insipide, banal et stérile!

Des mouches aux mains d'enfants espiègles, voici ce que nous sommes pour les dieux; ils nous tuent pour s'amuser.

Descends, descends en enfer, et dis que c'est moi qui t'y envoie...

Et le pouvoir terrestre est plus semblable à celui de Dieu quand la clémence adoucit la justice.

Etre dans le doute, c'est déjà être résolu.

Etre ou ne pas être: voilà la question.

Fragilité, ton nom est femme!

Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste.

Il n'y a que les mendiants qui puissent compter leurs richesses.

Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horatio, que n'en rêve votre philosophie.

J'ai vécu assez longtemps: et le chemin de ma vie se perd dans les feuilles jaunies et séchées.

J'ose tout ce qui sied à un homme; qui ose plus n'en est pas un.

Je ne te connais pas, vieil homme. Mets-toi à tes prières!
Que les cheveux blancs siéent mal à un fou et à un bouffon!

L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme.

L'homme qui n'a pas de musique en soi et que n'émeut pas un concert de doux accords est capable de trahisons, de complots et de rapines.

L'on m'a dit aussi que vous vous fardiez. Fort bien! Dieu vous a donné un visage, et vous vous en fabriquez un autre.

L'un s'élève par péché, l'autre tombe par vertu.

La colère est pareille à un cheval fougueux; si on lui lâche la bride, son trop d'ardeur l'a bientôt épuisé.

La pensée est l'esclave de la vie, et la vie est le fou du temps...

Le Temps, monseigneur, a sur le dos un sac où ce monstre géant d'ingratitude enfouit sans cesse des aumônes pour l'oubli.

Le chagrin, à certaine dose, prouve beaucoup d'affection; mais à trop forte dose, il prouve toujours quelque faiblesse d'esprit.

Le monde entier est un théâtre.

Les hommes de peu de mots sont les meilleurs.

Les hommes doivent souffrir leur départ comme leur venue ici-bas; le tout est d'être prêt.

Les hommes sont avril quand ils font la cour et décembre une fois mariés. Les filles sont mai tant qu'elles sont vierges, mais le ciel change dès qu'elles sont femmes.

Les larmes prouvent leur amour, elles n'apportent pas leur remède.

Lorsque l'esprit est libre, le corps est délicat.

Mais je crains ta nature: elle est trop pleine du lait de la tendresse humaine pour prendre le chemin le plus court.

Oh! attention, monseigneur, à la jalousie; c'est le monstre aux yeux verts qui tourmente la proie dont il se nourrit.

On peut faire beaucoup avec la haine, mais encore plus avec l'amour.

Pour leurrer le monde, ressemble au monde; ressemble à l'innocente fleur, mais sois le serpent qu'elle cache.

Qu'est-ce que l'honneur? Un mot. Qu'y a-t-il dans ce mot honneur? Qu'est-ce que cet honneur? Du vent.

Qu'y a-t-il en un nom? Ce que nous nommons rose, sous un autre nom, sentirait aussi bon.

Quand l'argent précède, toutes les portes s'ouvrent.

Retire-toi dans un couvent. Pourquoi voudrais-tu engendrer des pécheurs?

Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on en pense.

Semblez être la fleur innocente, mais soyez le serpent qu'elle dissimule.

Serais-tu aussi chaste que la glace et pure que la neige que tu n'échapperais pas à la calomnie.

Tu m'as enseigné le langage, et le seul profit que j'en ai tiré, c'est de savoir maudire.

Un des trois piliers du monde devenu le bouffon d'une putain.

Un feu léger est vite étouffé: si vous le laissez faire, des rivières ne sauraient l'éteindre.

Un pêcheur amorce sa ligne avec le ver qui s'est nourri d'un roi, puis mange le poisson qui s'est nourri du ver.

Voilà bien les Français. Ils tournent à tout vent.

Page précédente | Retour au sommaire des citations par auteurs | Page suivante